Iowa

Mile 1280 – 1480

Iowa is the social conscience of our nation. Iowa has taken leadership in the peace movement through the creation of several peace promoting organizations. It has supported cooperative farm organizations. It has educated many of the political and literary leaders of our country. One frequently hears : he or she was born on a farm in Iowa .
Lettre de L.M Snyder à H.R. Rawlings (7 mai 1990)

Icarian Cemetery, Corning

Dans ses nombreuses lettres, Lillian M. Snyder, figure décisive du renouveau de la mémoire icarienne américaine, aimait à répéter l’importance de l’Iowa dans la conscience politique et sociale des Etats-Unis.

Lieu de différentes initiatives à courte durée (dont le Iowa Phalanx), l’Iowa est connu pour deux autres plus longues, et notamment celle des icariens dont ce blog est l’objet.

Icarian Dining Hall, Corning

Amana est une communauté à tendance socialiste d’origine chrétienne allemande, qui partage de nombreux points communs avec les Harmonistes. Fondée en 1855, elle subsista sous sa forme originelle jusqu’en 1932, moment où la vie collective fut abandonnée et où elle connut un processus de privatisation semblable à celui qui va toucher les kibbtuzim quelques décennies plus tard. Amana est devenu depuis un des endroits les plus touristiques de l’Iowa par une mise en avant de son folklore germanisant.

Millstream Brau Haus, Amana Iowa
Résultats de recherche d'images pour « amana colonies »
Présentation de Amana, sur www.amanacolonies.com

Toutefois l’Iowa est peut-être un des seuls endroits au monde où l’on trouve un mémorial célébrant un vol.

Jesse James Historical Site, Iowa

Dans l’imaginaire moderne américain, Jesse James est considéré comme un robin des bois. Déjouant les pièges de l’agence Pinkerton, de sinistre renommée, il tomberait de manière romantique par trahison sachant lui-même sa fin proche. L’historiographie a largement remis en cause ce mythe, resituant « la bande de Jesse James » parmi l’ensemble de la guérilla confédérée post guerre civile (Stiles 2002). Dans Bandits, Eric Hobsbawn a bien montré comment cette figure du « bandit social » et du « voleur noble » était universelle et correspondait aux moments de crise politique et économique, comme a pu l’être l’Amérique de la fin du 19ème siècle.

Références

Hobsbawn E. (1981) Bandits, Pantheon Books
Snyder L.M. (1996) The search for brotherhood, peace & justice. Disponible sur archive.org
Stiles, T. J. (2002) Jesse James: Last Rebel of the Civil War. Knopf Publishing.

L’explication de l’attaque de train de Aldair par Jesse James se trouve sur le site suivant.

Utopia Mix Tape

Le classique Ballad of Jesse James, dans sa version Bruce Springsteen (dont on pourra apprécier également sa propre version d’un autre classique).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.